Anxiété, stress, dépression … quelles différences ?

January 28, 2020

santé mentale

Boule au ventre, sensation de fatigue permanente, crise de panique soudaine, motivation qui plonge, idées noires … Ces sensations sont parfois si présentes qu’elles viennent perturber le quotidien. Comprendre les particularités de l’anxiété, du stress et de la dépression importe dans le suivi et le traitement différencié que ces troubles mentaux requièrent. Alors, comment savoir ? Description de trois pathologies qui se ressemblent, et pourtant.

L’anxiété, l’anticipation permanente des difficultés

Notons d’abord que l’anxiété est une sensation plutôt normale, voire utile, lorsqu’elle est bien dosée. L’anxiété nous apporte prudence et attention face aux dangers (réels) ou aux situations (à risque) :  c’est quand elle devient excessive qu’elle devient source d’inhibition et d’épuisement. On parle alors de troubles anxieux : ces troubles touchent environ une personne sur 4 au cours d’une vie ! Chez la plupart des individus, l’anxiété se distingue du stress et de la dépression dans son rapport au temps : c’est la projection d’un événement ou d’une difficulté et leurs caractères incontrôlables et imprévisibles qui déclenchent ce sentiment anxieux. La sensation de peur et de danger se manifestent souvent en permanence. Cette anticipation constante provoque alors régulièrement une tension chez l’individu, qui voit vite son quotidien se dégrader : l’avenir, la santé, le retard dans les transports, les résultats scolaires … tout est sujet à préoccupation !

 

Le stress chronique, une tension constante qui dure, qui dure..

Défini comme le mal du siècle dans nos sociétés aux emplois du temps surchargés, le stress, comme l’anxiété, est avant tout un phénomène naturel qui nous permet de nous adapter aux menaces et aux contraintes de l’environnement. C’est quand il devient chronique qu’il y a problème ! En situation normale, le “bon” stress permet la sécrétion d’hormones qui nous aident à gérer des situations dites “stressantes” (éviter un accident de la route par exemple). Une fois l’événement passé, le corps se met au repos et tout rentre dans l’ordre. On parle de mauvais stress ou stress chronique lorsque la réaction de stress est répétée sans possibilité pour l’organisme de récupération: le corps entre alors en résistance. Dans la durée, le stress altère donc notre capacité à réagir, épuise l’organisme, et impacte durablement notre santé mentale et physique. 


Environ 9 français sur 10 disent éprouver du stress. Les causes ? Le travail pour la majorité (38%), des problèmes financiers (35%), et enfin la vie personnelle (33%). 


Chez la plupart des individus, les symptômes du stress sont à la fois physiques (mal de dos, mal de tête, troubles du sommeil et de l’appétit ..), émotionnels (crise de colère, forte agressivité, sensation de tristesse, de mal-être …) ou encore intellectuels (difficultés à se concentrer, oublis et erreurs notamment au travail ..). À noter que les conséquences majeures pour les interrogés sont les problèmes de sommeil pour 54% d’entre eux !

En général, le stress disparaît lorsque l’on s’éloigne de la source de stress (en vacances par exemple), ce qui n’est pas le cas de l’anxiété. 



La dépression, un trouble mental à diagnostiquer d’urgence

Contrairement au stress et à l’anxiété, qui sont des mécanismes de survie présent par nature dans l’organisme, la dépression est une maladie, un trouble mental qui touche une personne sur cinq, majoritairement les 15-44 ans. 
L’état dépressif entraîne un ralentissement dans tous les domaines de la vie quotidienne : fonctionnement intellectuel, forme physique, vie affective. Le trouble dépressif est un phénomène de longue durée: on parle de dépression lorsque ce ralentissement dure plus de 2 semaines. 
Elle se traduit chez la plupart des individus entre autre par une sensation de grande tristesse, un ennui profond, une monotonie, une absence d’envies, y compris pour les activités habituellement source de plaisir. Les pensées tournent au ralenti, deviennent noires, voire suicidaires : le risque de suicide est multiplié par 30 au cours de l’épisode dépressif. Sans prises en charge,  l’état dépressif est souvent accompagné de troubles anxieux et d’une grande fatigue paralysante.

Reconnaître les troubles mentaux que sont l’anxiété, le stress, ou la dépression, c’est important pour mieux les traiter. De nombreuses solutions existent pour soulager ces troubles du quotidien, pouvant affecter tous et chacun au cours d’une vie. Prendre un moment pour soi, de conscience, afin de mettre en lumière ces états est déjà un excellent premier pas !



Leave a comment

Comments will be approved before showing up.